Gaz : comment réaliser des économies quand on est professionnel ?

Dans un immeuble professionnel, les causes de consommation de gaz sont multiples : chauffage, ventilation, climatisation, etc. Afin de lutter efficacement contre le gaspillage et faire des économies de gaz, une société doit adopter des plans d'action pour réduire la consommation d'un immeuble. Il est vraiment possible de réduire une facture de gaz sans faire une fraude au compteur.

Réduction de la consommation de chauffage

En premier lieu, certaines parties de la propriété comme les escaliers de service et entrepôts, n'ont pas besoin d'être chauffées. Par conséquent, le fait de fermer la porte de ces pièces est la première étape pour éviter un gaspillage de chaleur inutile. Pour permettre une répartition optimale de la chaleur, rien ne doit être placé devant ou sur le radiateur. En fait, quand un objet est disposé devant un radiateur, la chaleur s'accumule et la circulation de l'air chaud est difficile. Pour réduire le gaspillage, le rafraîchissement de l'air ne doit être effectué que quand le système de chauffage n'est pas allumé. Ceci est d'autant plus important dans des conditions où une chute brutale de température peut entraîner une consommation d'énergie excessive. Enfin, le soir, quand la température extérieure est plus bas, fermez les volets, stores ou rideaux pour limiter les déperditions de chaleur par la fenêtre. Si vous cherchez la bonne offre, à vous de découvrir l’abonnement au gaz le moins cher en cliquant ici !

Réduction de la consommation de climatisation

En milieu professionnel, l'utilisation d’une climatisation représente jusqu'à 20 % des dépenses en gaz d'une société. Afin d’allier confort des employés et baisse de la consommation estivale, vous devriez considérer quelques conseils utiles pour réduire les factures. Pour éviter une différence de température excessive, la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur ne doit pas dépasser 4°C. Le climatiseur ne doit être activé que quand la température intérieure atteint 26 °C. En dessous de 26 °C, il suffit d'utiliser un ventilateur. D'autant plus que ce type d'équipement consomme moins d'énergie qu'une climatisation. Il faut donc choisir entre un climatiseur et un ventilateur. La circulation d’air aux heures fraîches de la journée fait également baisser la température dans le bureau. Cela réduit le temps d'utilisation des climatiseurs et des ventilateurs pendant la journée. Pendant les pauses déjeuner, fermez volets, stores ou rideaux pour limiter les apports de chaleur de l'extérieur. L'utilisation de panneaux solaires permet aussi de limiter la surchauffe des locaux.

Sensibilisez tous les salariés : la clé des économies de gaz dans une société

Toutes ces actions sont à connaître pour devenir éco-responsable. Il est donc important de communiquer sur les actions de réduction de gaz menées par l'entreprise. Tous les salariés doivent donc être encouragés à adopter de bonnes pratiques : optimisation de l'utilisation de chauffage ou de climatisation. La réduction de la consommation de gaz, c'est l'affaire de tous.
Gérer l’eau durablement avec un récupérateur d’eau de pluie gratuit
A combien chauffer sa maison pour économiser sur sa facture ?

Plan du site