Comment bénéficier d’aides pour des travaux de rénovation énergétique ?

Le coût des travaux sur la rénovation énergétique peut être conséquent. Heureusement, il existe différentes aides permettant de réduire le montant de la facture. Il faut toutefois que le projet réponde à certains critères pour en bénéficier.

Comment faire pour profiter d’aides énergétiques ?

Pour profiter d’aides sur les travaux de rénovation énergétiques dans votre maison, il faut que le but du projet soit d’optimiser le système. Pour être éligible, celui-ci doit faire partie de ces types de travaux :

  • Les travaux d’isolation peuvent donner doit à une aide de la part de l’État. En effet, ils concernent à réduire les déperditions d’énergie au sein d’un logement.
  • Un changement de mode de chauffage par un système plus économique peut aussi être éligible à une aide.
  • C’est aussi le cas si les travaux concernent à la mise en place d’un robinet thermostatique. Ce dispositif sert à la régulation du système de chauffage et de contrôle la consommation énergétique.

Différentes aides disponibles

Afin de financer votre projet de rénovation énergétique, il convient de connaître les différentes aides existantes.

Si la construction de votre maison date de plus de 2 ans, vous pouvez accéder à la Prime Energie Monexport pour limiter votre facture énergétique. Ce dispositif est disponible sous forme de Certificats d’Economies d’Energie ou CEE. L’aide est proposée par les grands fournisseurs d’énergie.

MaPrimeRénov’ est la fusion de deux aides dédiées à la rénovation thermique dont celle de « Habiter mieux agilité » de l’Anah ou Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat et celle du CITE ou Crédit pour la transition énergétique.

MaPrimeRénov’ Sérénité est aussi une autre aide de l’Anah. Elle offre la possibilité de financer des travaux touchant l’isolation ou bien le placement d’un système de chauffage.

Autres options possibles pour limiter le coût

Vous pouvez également accéder à d’autres aides en matière de travaux énergétiques pour votre habitation.

Pour aider les particuliers à réaliser leurs projets, l’État a mis en place le dispositif Eco-prêt à taux zéro. Ainsi, il est possible d’emprunter une somme allant jusqu’à 50 000 € sans devoir payer le taux d’intérêt.

D’autre part, vous pouvez aussi profiter d’un taux de TVA réduit de 5,5 %. C’est le cas si vous avez fait appel à un professionnel pour installer votre système dédié à l’amélioration de votre performance énergétique.

Enfin, il existe aussi des subventions locales offrant l’opportunité de financer une partie des dépenses. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre commune pour en savoir plus.

À quel niveau régler le chauffage avant de partir en vacances ?
18 mars : journée mondiale du recyclage et ses enjeux

Plan du site